Ce galet

Ce galet est un peu moi.
Transporté par les hasards des flots, transporté par les hasards de la vie. Passés les tumultes, nous nous déposons là. Oui, là c’est très bien.
Il cherche sa place dans la mer, je cherche ma place dans le cosmos. Une différence fine comme une ligne d’horizon.
La fortune l’a installé dans ma main. Comme je m’observe dans le miroir, je l’observe.

Le galet, c’est un peu le caillou de la mer, un morceau de la Terre dans les eaux.
Pour ma part, ma mère vient de la mer, et mon père vient de la terre. Encore une similitude entre ce galet et moi.

Lire la suite →

Lire la suite

La vie, la guimbarde et le lapin

Parfois, je perçois la vie comme une guimbarde.

Avec le temps, je la trouve confortable, j’y prends mes aises.
Tout ne fonctionne pas comme attendu, mais je m’y fais. j’y acquiers quelques automatismes rassurants. Même s’il m’arrive encore de pester que mince ce n’est pas possible ! ça ne fonctionne jamais comme on s’y attend…

Et puis un jour ma guimbarde de vie est poussive. Et au carrefour alors que je cherche ma route : quelques hocquets. Elle ne redémarre plus. Je me retrouve en rade comme un con sans savoir quoi faire. Je suis là coincé dans ma guimbarde encalminée alors que les autres bolides déboulent vers leur avenir. Ils savent où ils vont et foncent.

Lire la suite →

Lire la suite

La quiche !

– … Et là elle sort son smartphone et elle prend son assiette en photo. Tu te rends compte ? On est où là !? C’est quoi l’intérêt de prendre cette photo ? Toi qui fait de la photo qu’est-ce que tu en penses ?

– J’en pense que ce n’est pas évident de photographier de la nourriture pour que ça reste appétissant et que ça fasse une jolie composition. Justement l’autre jour, j’ai fait une quiche…

Lire la suite →

Lire la suite

Fuji Yama

Ce titre énigmatique pourrait être de référence éthymologique à la richesse, à l’abondance, au statut, voire à l’immortalité. Plus prosaïquement, la référence concerne la boite de thé d’une marque fraternelle bien connue.
Ce court texte, et cette photo pour illustrer la pause que je m’accorde dans mes publications hebdomadaires.

Fuji Yama