La cinquième colonne

C’est la lumière qui m’a le plus surpris. Ce jour-là elle était d’une clarté incroyable. Quelques instants auparavant j’attendais dans un couloir sombre pendant que toute une équipe semblait s’affairer autour. Les grands vantaux étaient restés clos, c’est par le portillon que l’on m’a fait entré dans ce qui deviendrait pour moi un nouveau monde. Dans un staccato de grincement rouillé la porte s’est ouverte sur cet éblouissant jaillissement lumineux.

Dans un plissement d’yeux, la perception d’une renaissance fut une évidence pour moi.
L’épée de la Justice était retournée dans son fourreau, l’on m’avait ôté mes chaînes : j’étais libre !

Lire la suite 

Lire la suite

L’aboyeur

Ils vont me rendre fou !
Ce n’est pas un peu fini ce tintamarre !
Qu’est-ce qu’ils ont tous à crier comme ça ! C’est juste du football, je n’y ai jamais rien compris mais ça reste quelques gugus qui courent après une baballe.
Mais vont-ils se calmer !?
Ah… enfin !

C’est qu’ils recommencent !
Marre de ce fichu vacarme !
Pas la peine de brailler comme ça. But, but, but, bahbahbah, on a compris. Et l’autre qui nous sort la corne de brume ! On aura tout entendu ! Ca a le don de me hérisser le poil ces machins assourdissants.

Lire la suite →

Lire la suite