Installation de GitLab sur Debian

Le partage, un des maitres-mots du mouvement DevOps, commence par l’usage d’un référentiel (Repository pour les anglophones) communautaire. Il sert bien sûr pour partager des sources de codes que chacun pourra corriger et améliorer, mais il sert aussi au perfectionnement des configurations. La mise en commun des configurations, ce grand travail collectif précédemment abordé, permet une mise en lumière sur des besoins spécifiques, les dépendances de certains packages ou certaines versions de logiciels, ou encore certains paramétrages d’intergiciel (middleware pour les anglophones), ou les paramétrages des équipements réseaux. Quant une équipe mets en place un logiciel utilisant un port particulier autant qu’elle l’insère elle-même directement dans le fichier de configuration des plages de ports à ouvrir. A contrario de l’usage propriétaire où il faut opérer à une demande auprès de l’équipe réseau pour reprendre l’exemple, cette démarche de modification par tous -et pour tous- n’est possible que dans une dynamique communautaire.

Un des plus célèbres référentiels communautaires est GitHub.com, or pour différentes raisons, entre autre de confidentialité, il peut être interdit d’usage dans certaines sociétés (OVH : Pourquoi j’ai interdit GitHub ?). Il est donc intéressant de trouver une solution interne. Un de ces gestionnaires de référentiel Git est GitLab qui propose une Community Edition (CE) et une Enterprise Edition (EE), ainsi qu’une Continuous Integration qui sort de notre actuel sujet. Voyons dans cet article comment installer GitLab CE.

Lire la suite