XBMC : Autant ne rien faire quand on ne fait rien

Au temps pour moi ! La dernière astuce décrite dans l’article XBMC in the dirty regions n’est pas la plus pertinente. Déjà parce qu’elle condamne l’interface, ce que je n’avais pas noté puisque l’on utilise les remotes control sur iOS et Android. Et ensuite parce qu’il existe un réel moyen pour faire tomber la CPU à 17% quand le XBMC ne fait rien.

La solution : activer la synchronisation verticale ! Cette option est disponible par l’interface, dans les menus systèmes.

XBMC-17pc

Une réflexion au sujet de « XBMC : Autant ne rien faire quand on ne fait rien »

  1. Impossible de faire fonctionner XMBC avec une installation sur Raspbian pour ma part… Lecture des films impossibles, consommation cpu affolante, pas de connexion via la télécommande iOS et j’en passe.

    Je suis passé à Raspbmc et miracle tout fonctionne parfaitement out of the box… Pour mémoire la cpu frôle les 0% quand on se balade dans les menus.

    Je crois bien que je vais m’acheter une seconde cartes SD pour ré-essayer et garder l’actuelle pour avoir un solution déjà prête quand je veux regarder un film.

    A ce propos, seul La classe américaine n’est pas lisible… Je vais bien trouver un moyen de l’encoder en h264.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *