Si j’étais ministre du développement durable

Le 6 février dernier, le ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie présentait son plan d’urgence pour la qualité de l’air. Trois des 5 priorités exposés concernent les moyens de locomotion. Covoiturages, véhicules électriques, les transports en commun, les vélos, les patins à roulettes, et j’en passe, sont bien présents dans cette étude. Mais s’il est effleuré, l’aspect le plus important n’est pas abordé : pourquoi nous déplaçons-nous ?
Lire la suite