Syrie m’était contée

Comprendre le conflit syrien au travers du journanisme français est une gageure ! L’analyse faite est une somme d’approximations et de simplifications laborieuses semant un trouble malheureusement erroné. Pourtant, malgré un grand nombre d’acteurs, la situation n’est pas si complexe quand on s’y intéresse réellement

Je prends donc ici le temps de présenter simplement ce conflit en corrigeant les inepties véhiculées. Les deux points essentiels sont les acteurs majeurs et les racines du conflit.
Nous verrons que les deux grands acteurs ne sont pas la Russie et les Etats Unis, et que ce rôle incombe à l’Iran et l’Arabie Saoudite. De même nous verrons que si les printemps arabes sont bien l’étincelle mettant le feu aux poudres de la protestation, ils ne sont pas les racines de ce conflit qu’il faut aller chercher dans le bouleversement irakien.

Lire la suite →

Syrie
Lire la suite

DevOps – Présentation – 3

Le facteur humain est, à mon sens, le plus important dans une démarche DevOps. Dans les deux articles précédents, je décrivais « bonheur de produire de la qualité ensemble », et je vulgarisais rapidement les concepts de Continuous Integration et Continuous Delivery apportant respectivement le bien-être du développeur et le confort de l’exploitant. Concentrons-nous ici sur le « produire ensemble », sur la charnière entre ces deux mondes, autrement dit sur la collaboration de ces deux ensembles d’équipes.

Le terme d’ensemble est choisi pour sa confusion entre l’adverbe et le nom, subtilité de la langue française dont j’abuse. La notion d’ensemble des équipes est important et mérite une présentation. Ce qui nous aménera à se poser la question de leur collaboration ensemble.

Flow

Lire la suite

DevOps – Présentation – 2

Le rapprochement entre les équipes de développement et d’exploitation est l’élan principal du mouvement DevOps. Pour appréhender l’interactions entre ces deux équipes, il faut comprendre le cycle de vie d’une application. Si celui-ci comporte une phase initiale d’analyse des besoins et d’études de faisabilité entre autre, il passe, pour ce qui concerne notre sujet, par une chaine de montage (un workflow pour les anglophones) qui va de la conception à la mise en production. Du développement à l’exploitation.

Cette présentation est plus de la vulgarisation qu’un discours hautement académique, je prends donc le parti de la simplification et de présenter le cycle de vie comme l’adjonction de deux cycles distincts, celui du développement et celui du déploiement dans les environnements de recette et de production. On pourrait palabrer sur la pertinence de cette césure, et il est vrai que certaines méthodes voire outils ne les distinguent pas aussi franchement, mais le but avoué de cet article est de présenter les deux concepts qui ainsi s’appuient sur un cycle de vie, respectivement le Continuous Integration et Continuous Delivery (Intégration continue et Livraison continue pour les francophones).

LifeCycle-Continuous

Lire la suite

DevOps – Présentation – 1

Dans une DSI, les équipes d’exploitation sont garantes de la stabilité et de l’intégrité du système, alors que les équipes de développement sont sollicitées pour des aménagements et des nouvelles fonctionnalités. Leurs objectifs sont source de discorde dont la principale victime est l’activité. Et j’emploie le terme d’activité pour l’activité commerciale de biens ou de services d’une entreprise, pour l’activité morale, sociale, éducative d’une association, pour l’activité politique d’un parti, ou pour tout autre forme d’activité parce que la finalité de l’outil informatique est bien de porter une activité.

Cette activité demande de pouvoir, d’une part exprimer un besoin, soit une entrée pour le développement et d’autre part utiliser son système d’informations dans de parfaites conditions soit une sortie pour l’exploitation. Les plus acerbes diraient que le serpent se mord la queue. Et les querelles de clocher.
Pour le bien de l’activité, le mouvement DevOps promeut la suppression de ce point de friction par le rapprochement entre les équipes. Et pour ce faire, le mouvement DevOps réfléchit, explore et propose de nouvelles organisations, de nouvelles méthodes en privilégiant la motivation de chacun et la coopération de tous.

Lire la suite

Camerone

L’industrialisation et l’automatisation ont pour objectif de supprimer ces petites mains qu’on a coutume d’appeler une armée de mexicains.

Et en ce jour, je me permets d’honorer la mémoire du Capitaine Danjou, du sous-lieutenant Maudet, porte-drapeau, le sous-lieutenant Jean Vilain, payeur et de leurs hommes de la 3e compagnie du régiment étranger. Ces 62 légionnaires ont tenus tête à 2000 mexicains, clairsemant leur rang de 500 victimes, se battant jusqu’à la dernière cartouche, jusqu’à la charge à la baïonnette.

Ce fut à Camerone. Ce fut le 30 avril 1863. Commémoration.

Lapin blanc

A l’instar du personnage de Lewis Carroll, le fameux lapin blanc consultant frénétiquement sa montre à gousset, je suis en retard. En retard, en retard.

Mon actualité est surchargée et la rédaction de l’article hebdomadaire n’est pas achevée. La publication sera effectuée dès que.

« Oh dear! Oh dear! I shall be too late! » – White Rabbit

L’apprenti sorcier

Ne maitrisant plus la situation, l’apprenti est dépassé par les événements. Le poème symphonique de Paul Dukas dont la création (première représentation) eu lieu le 18 mai 1897 à Paris, est bien connu. Sans doute plus grâce à une souris à 8 digits doigts, que par Der Zauberlehrling de Goethe.
Expérimentant l’automatisation d’installations, j’ai eu un geste malheureux. Sortez les violons… Mon disque est totalement nettoyé. Je dois tout réinstaller. Rien de bien sorcier.

Quand on bricole ses configurations, il est toujours important de sauvegarder ses données, vous le savez déjà vu le nombre de fois où vous l’avez lu, mais il est tout autant important de se préparer une petite clef USB de réinstallation sans les mains. Tout simplement parce que c’est si facile quand on a tout à disposition et si compliqué avec un disque vierge…
Afin d’éviter l’immobilisation perpétuelle d’une clef, je ne vais lui implanter l’installeur qu’à la demande. Et en démarche devops, j’ai créé un script qui fait le café, et cet article présente les grandes lignes d’une installation ex-nihilo à l’aide d’une simple clef USB, choix effectué en constatant que les lecteurs CD/DVD disparaissent des configurations matériel (qui a dit Raspberry ?). Ce simple passage en revue peut donner des idées ou des indications à tout un chacun.
Lire la suite

Je râle donc je suis

Citation

« Apparemment négative puisqu’elle ne crée rien, la révolte est profondément positive puisqu’elle révèle ce qui, en l’homme, est toujours à défendre… L’histoire d’aujourd’hui, par ses contestations, nous force à dire que la révolte est l’une des dimensions essentielles de l’homme. Elle est notre réalité historique. A moins de fuir la réalité, il nous faut trouver en elle nos valeurs ».

Albert Camus – L’homme révolté

La petite graine – 2

Pour automatiser ses installations Debian, il faut savoir concevoir sa petite graine, preseed pour les anglophones. C’est ainsi que je commençais mon premier volet décortiquant partiellement la fameuse petite graine.
Depuis 2 mois, je vous laisse sur votre faim et pour cause ! Force est de constater que je ne sais pas encore comment parfaire ma pré-configuration. Le point d’achoppement est le partitionnement automatique, tout ce qui est partman…

A l’heure actuelle, même si j’ai encore des pistes de recherches et des tests à effectuer, je n’ai toujours pas de réponses satisfaisantes.
Voyons donc dans ce second volet, l’ensemble des recherches effectuées. Parce que savoir s’informer et chercher fait partie intégrante de la culture DevOps.

Lire la suite